juin 7, 2021

Comment soigner un vitiligo ?

Vous avez un vitiligo et vous ne savez pas comment soigner ce dernier ? Pas de panique, nous allons vous donner tous les conseils nécessaires pour que vous puissiez facilement vous y retrouver. Prêt à en apprendre plus ?

Le vitiligo est une maladie difficile à vivre et qui n’est pas héréditaire

Le vitiligo est une maladie qui fait apparaître des tâches blanches sur le corps. Si cette dernière n’est ni contagieuse ni douloureuse, il faut tout de même noter qu’elle est particulièrement difficile à vivre. Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est une maladie rare et peu connue : les personnes que vous allez croiser auront tendance à avoir des regards insistants sur votre peau, ce qui peut être compliqué à vivre au quotidien.

Il est important de prendre en compte que ce n’est pas une maladie héréditaire. Si vous avez des antécédents familiaux, il y a 30% de chances que vous en développiez un, mais ce n’est pas forcément une obligation non plus. Dans tous les cas, il est important de noter qu’il est possible de trouver différentes solutions pour soigner votre vitiligo, mais ce dernier ne pourra pas forcément disparaître en un claquement de doigts.

Les trois stades d’évolution du vitiligo

Il est important de prendre en compte également qu’il y a trois stades d’évolution du vitiligo. Pour que vous puissiez comprendre de quoi il en retourne, nous allons faire une liste explicative de ces derniers :

    • Le stade 1 : vous pourrez observer une dépigmentation incomplète de l’épiderme. Ainsi, la peau ne sera pas blanche et il sera possible de remarquer des poils noirs.
    • Le stade 2 : la peau commence vraiment à devenir blanche avec une persistance des poils noirs.
    • Le stade 3 : la peau est très blanche et les poils sont passés du noir au blanc également. Notons également qu’il est possible de noter une absence de poils sur certaines parties du corps.

Comme vous pouvez le constater, le vitiligo est une maladie qui peut évoluer dans le temps. Il est donc vivement recommandé d’essayer de stopper ou de soigner cette dernière, si vous n’êtes pas à l’aise avec vos tâches.

La repigmentation de la peau est possible pour les deux premiers stades du vitiligo

Pour les deux premiers stades, il est parfaitement possible de réaliser une repigmentation de la peau. En effet, cela signifie simplement qu’un dermatologue réinvente des pigments de la couleur dans votre peau afin que vos tâches se fondent complètement dans le reste de votre corps. Ces greffes chez le dermatologue ne donnent à ce jour pas de résultats satisfaisants en raison du nombre de rejets de greffe.

Bien évidemment avant de penser à une telle opération, il est vivement recommandé d’en parler à votre médecin. Ce dernier vous donnera toutes les informations nécessaires pour que vous puissiez facilement appréhender ce moment. Après tout, cela peut faire peur à de nombreuses personnes, et le prix est très élevé pour un résultat non garanti, avec des souffrances physiques, et des contraintes post-greffe, notamment sur les mains.

Des traitements médicamenteux qui permettent de stimuler les mélanocytes

Lorsque votre médecin va vous prescrire des médicaments, ces derniers ne vont pas forcément faire disparaître votre vitiligo. En effet, ces derniers ne pourront pas le soigner, mais ils permettront simplement de stimuler vos mélanocytes. Autrement dit, votre peau pourrait se repigmenter d’elle-même. Néanmoins, il est tout de même important de prendre en compte que cela peut ne pas fonctionner. Il faut donc trouver une autre solution le cas échéant, si vous souhaitez soigner votre vitiligo, mais à ce jour il n’existe pas de remède pouvant garantir la guérison du vitiligo.

Des traitements chirurgicaux sont possibles pour le stade 3 du vitiligo

Si vous êtes au stade 3, il ne sera pas possible d’avoir recours à une repigmentation de la peau. Néanmoins, le plus simple est d’avoir recours à une opération chirurgicale. En effet, le but est tout simplement de faire une greffe de peau afin que vos tâches blanches puissent disparaître. Il faut prendre en compte que c’est un traitement qui peut réellement faire peur, et encore une fois les greffes ne sont pas au point à ce jour.

Pour soigner un vitiligo, il faut entre 6 et 24 mois de traitement

Quel que soit le type de traitement que vous allez engager, il est important de noter que la durée peut varier de 6 à 24 mois. Et plusieurs paramètres sont à prendre en compte comme la taille de vos tâches, le stade de votre vitiligo ou encore la réaction de votre peau aux différents traitements par exemple.

Soigner un vitiligo semble impossible, même s’il existe de nombreuses solutions. Il ne vous reste plus qu’à choisir celle qui vous convient le mieux !

 

 

Découvrez d’autres conseils sur nos blogs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *